Enfilade

Exhibition | Curieux Antiquaires: Les débuts de l’archéologie à Bavay

Posted in books, catalogues, exhibitions by Editor on June 23, 2019

From the Forum Antique de Bavay:

Curieux Antiquaires: The Origins of Archaeology in Bavay in the 18th and 19th Centuries
Forum Antique, Bavay (Nord), 7 February — 27 August 2019

L’antiquaire est par définition un grand collectionneur… Mais, celui que nous connaissons aujourd’hui et celui des XVIIIe et XIXe siècles sont bien différents. Un antiquaire dans les années 1700 et 1800 est en réalité un précurseur de l’archéologie, il se passionne pour la collection d’objets antiques et s’intéresse à leur passé pour raconter notre Histoire. Avec l’exposition Curieux antiquaires, les débuts de l’archéologie à Bavay aux XVIIle et XIXe siècles, pénétrez au coeur du passé antique de Bavay avec les yeux de ces amateurs éclairés. Découvrez des érudits hauts en couleurs à travers leurs méthodes de travail, réseaux, collections et dessins.

Cette exposition grand public a pour but de faire part aux visiteurs des avancées dans la connaissance de l’histoire de l’archéologie à Bavay en mettant d’une part en avant des portraits des acteurs de cette histoire (l’abbé Carlier, J.B. Lambiez, Antoine Niveleau, Parent) et d’autre part leurs publications (Recueil de dessins de Carlier, Histoire monumentaire du Nord des Gaules de Lambiez, Bavay ancien et nouveau de Niveleau …). Il est aussi question de faire prendre conscience au public du fait que la manière de construire l’image de l’Antiquité est conditionnée par l’époque.

Curieux Antiquaires: Les débuts de l’archéologie à Bavay aux XVIIIe et XIXe siècles (Paris: Snoeck, 2019), 200 pages, ISBN: 978-9461614711, 22€.

Si l’histoire de l’antique Bagacum est bien connue, la manière dont celle-ci s’est construite l’est moins. Curieux antiquaires, les débuts de l’archéologie à Bavay aux XVIIIe et XIXe siècles permet d’appréhender le patrimoine bavaisien sous un nouvel angle. Offrant une mise en perspective tant géographique que chronologique, ce catalogue apporte une vision nouvelle sur les premiers antiquaires bavaisiens. A travers les contributions d’Odile Parsis-Bazubé et d’Alain Schnapp, c’est la construction de l’antiquariate et de l’archéologie en France aux XVIIIe et XIXe siècles qui est mise en lumière. Plus loin, Véronique Beirnaert-Mary, Delphine Morana-Burlot et Véronique Krings détaillent l’exemple de Bavay. La première dresse le paysage bavaisien en présentant les acteurs locaux et leurs actions. Delphine Morana-Burlot propose ensuite une réflexion autour de la question du faux, Enfin, Véronique Krings ouvre une fenêtre sur la période du début du XXe siècle en s’attachant à relater la correspondance entre Franz Cumont et Raoul Warocqué autour des objets bavaisiens. Richement illustré, cet ouvrage rassemble toutes les pièces présentées à l’occasion de l’exposition. Des documents inédits sont ici publiés pour la première fois. La juxtaposition des objets archéologiques et de leur représentation dessinée est elle aussi inédite.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s