Enfilade

Exhibition | Writing History: Voltaire and the Kings

Posted in exhibitions, on site by Editor on October 16, 2021

Jean César Macret, Réception de Voltaire aux Champs Elisées par Henri Quatre.

◊   ◊   ◊   ◊   ◊

Now on view at the Château de Voltaire:

Ecrire l’histoire: Voltaire et les rois
Château de Voltaire à Ferney, 16 septembre 2021 — 5 janvier 2022

Organized by Andrew Brown and François Jacob

On a parlé, de manière facétieuse, du « roi Voltaire » : sans être roi, Voltaire (1694–1778) n’en a pas moins fréquenté de nombreuses têtes couronnées. On le rencontre à la cour, que ce soit celle de Louis XV ou de Frédéric II de Prusse. Il entretient avec nombre de monarques une importante correspondance. Désireux de se faire apprécier par les souverains, attendant beaucoup d’eux, il met sa plume au service de leur gloire et de leur postérité : n’est-il pas l’auteur de La Henriade ? Ne le considère-t-on pas, avec l’Histoire de Charles XII et Le Siècle de Louis XIV, comme un des fondateurs de l’historiographie moderne ? Ses ouvrages, tout autant que ses amis influents, lui permettent d’être promu « Historiographe de France » en 1744–45 et d’entrer à l’Académie française en 1746.

Château de Voltaire is located in Ferney-Voltaire (Ain) in France, close to the Swiss border and Geneva. It was Voltaire’s home between 1761 and 1778. Acquired by the French State in 1999, it came under the care of the Centre des monuments nationaux in 2007. After a series of restoration projects, including a three-year closure, the house reopened in May 2018 (Photo: Wikimedia Commons, 2018).

L’exposition Écrire l’histoire : Voltaire et les rois propose de redécouvrir les relations que Voltaire entretint, tout au long du Siècle des Lumières, avec les cours européennes. Familier des princes, le philosophe utilise en effet sa plume pour servir les monarchies et sa propre renommée dans toutes les cours éclairées. À celle des rois de France, qu’il fréquenta avec les péripéties que l’on connait, sous le Régent, Louis XV et Louis XVI, il connut toutes les situations d’un courtisan, l’intérêt, l’affection, les grandes dignités, la prison, l’exil. Mais Voltaire ne se contente pas d’être conteur, poète ou philosophe : il entretient avec les souverains des relations parfois mouvementées, voire passionnelles. C’est ainsi que si Frédéric II le nomme d’abord Chambellan en récompense de son art et de ses conseils, il rompt ensuite brutalement avec lui.

Le Siècle de Louis XIV, l’Histoire de Charles XII ou l’Essai sur les mœurs et l’esprit des nations connurent des succès d’édition durables : Voltaire fut rapidement considéré comme un des principaux historiens de l’Ancien Régime, celui grâce à qui on a pu repenser l’écriture de l’histoire. Certaines de ses œuvres furent copiées, ou imitées par des opposants : il n’est que de songer à La Beaumelle et à ses Mémoires de Madame de Maintenon.

L’exposition débutera dans le circuit de visite ordinaire du château, les appartements de Voltaire et de sa nièce, Madame Denis, où sont conservés des portraits royaux ayant appartenu à Voltaire : Catherine II, Frédéric II, Marie-Thérèse. Elle se poursuivra dans les salles d’exposition du rez-de-jardin pour évoquer Stanislas, le Sultan et bien d’autres.

Exposition présentée par le Centre des monuments nationaux, en partenariat avec les Associations voltairiennes de Ferney-Voltaire.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: