Enfilade

Study Day near Paris: Vauban’s Influence on Military Architecture

Posted in conferences (to attend) by Editor on April 20, 2011

From Le Blog de APAHAU:

L’Influence de Vauban dans le Monde
Citadelle d’Arras, 7 July 2011

Vauban n’a jamais publié un traité de la fortification, considérant que, d’une part, « l’art de fortifier ne consistait pas dans des règles et des systèmes mais uniquement dans le bon sens et l’expérience », et d’autre part que, tombée entre les mains des puissances étrangères, une telle publication pourrait être utilisée contre la France. Il accepte cependant, à la demande de Louis XIV, de rédiger deux manuscrits sur l’attaque et la défense des places pour l’instruction du duc de Bourgogne, petit-fils du roi Soleil. Ces deux écrits, achevés en 1704 et 1706, seront imprimés aux Pays-Bas dès 1737. A partir de 1680, la réputation de Vauban en France est telle que ses contemporains commencent à mentionner les apports de Vauban dans les traités de la fortification, soit en les actualisant pour y inclure les innovations apportées par lui, soit en éditant des traités en prétendant livrer les méthodes de Vauban. Dans le monde entier on retrouve des fortifications bastionnées supposées être influencées par la méthode de Vauban, de par leur forme, ou parce que des ingénieurs de l’Europe occidentale ont contribué à leur construction. Cependant, lorsqu’on étudie ces sites de plus près, il s’avère que la filiation n’est pas toujours évidente à établir.

La journée d’étude aura pour objectifs :
1. de déterminer plus précisément par quelles voies l’influence a pu se faire,
2. d’identifier les sites ou secteurs géographiques où l’influence de Vauban est réelle,
3. de préciser quels sont exactement les aspects attribuables à Vauban.
Une première analyse de l’influence de Vauban dans le monde sur l’art de fortifier concernera la façon dont ces traités ont été utilisés à l’étranger. La seconde approche est celle de l’analyse architecturale et technique: quelles formes et quelles méthodes de construction, utilisées au-delà des frontières françaises jusqu’au milieu du XIXe siècle, peuvent être attribuées au grand ingénieur ?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s