Enfilade

New Title | Plumes et Pinceaux: Discours de femmes sur l’art en Europe

Posted in books, Member News by Editor on June 30, 2012

This new collection of essays, with a number of contributions from HECAA members, is published in memory of Anne Schroder and Angela Rosenthal. Now available in hard copy, it’s scheduled to appear online in three years, joining the second volume, an anthology of primary sources, already online at the INHA website.

◊  ◊  ◊  ◊  ◊

From the publisher:

Edited by Mechthild Fend, Melissa Hyde, and Anne Lafont, Plumes et Pinceaux: Discours de femmes sur l’art en Europe (1750-1850) – Volume 1 (Dijon: Les Presses du Réel, 2012), 336 pages, ISBN: 9782840664574, €28.

Introduction

• Mary D. Sheriff — Portrait de l’artiste en historienne de l’art : à propos des Souvenirs de Mme Vigée-Lebrun

• Noémie Étienne — La pensée dans la pratique : le cas de Marie-Jacob Godefroid, restauratrice de tableaux au XVIIIe siècle

• Sarah Betzer — Marie d’Agoult : une critique d’art « ingriste »

• Anne L. Schroder — « Elle était née pour peindre les héros ! » : l’éducation artistique des filles et les femmes peintres vue par Mme de Genlis

• Isabelle Baudino — Les voyageuses britanniques à Paris : un point de vue féminin sur l’art ?

• Satish Padiyar — Les lettres de Mme Récamier à Canova (1813-1819) : une écriture féminine entre grâce et exil

• Heather Belnap Jensen — Quand la muse parle : Julie Candeille sur l’art de Girodet

• David Blankenstein, Nina Struckmeyer et Malte Lohman — Helmina von Chézy, une historienne de l’art (?) berlinoise à Paris sous l’Empire

• Susan L. Siegfried — Expression d’une subjectivité féminine dans les journaux pour femmes, 1800-1840

• Charlotte Foucher — Le bas-bleu artistique : portrait au vitriol de la femme critique d’art

• France Nerlich — Johanna von Haza, alias Heinrich Paris. De la critique d’art comme critique sociale

Index

Crédits photographiques

◊  ◊  ◊  ◊  ◊

The second volume, as described at Les presses du réel:

Edited by Anne Lafont, with Charlotte Foucher and Amadine Gorse, Plumes et Pinceaux: Discours de femmes sur l’art en Europe (1750-1850) – Volume 2, Anthologie (Dijon: Les Presses du Réel, 2012), 560 pages, ISBN: 9782840664581, €32.

Si Germaine de Staël et Marceline Desbordes-Valmore sont connues pour leurs réflexions sur l’art, d’autres écrits et pensées de femmes des années 1750-1840 en France, mais aussi en Angleterre et en Allemagne, le sont moins, ou pas du tout. C’est un florilège de ces voix qui est donné à lire dans ces pages : de Mme de Beaumer à Edmée de Syva, en passant par Félicité de Genlis (dont sont publiés ici deux textes inédits, Essai sur les arts et Catalogue pittoresque du cabinet de tableaux de Monsieur le comte de Sommariva), Élisabeth Vigée-Lebrun, Helmina von Chézy, Anne Plumptre, parmi une quinzaine d’autres. Journalistes, critiques d’art, artistes ou voyageuses curieuses et averties visitant les musées européens avec passion, elles usent de tous moyens littéraires, pour faire entendre des positions esthétiques, morales, voire politiques sur l’art et
son histoire. Elles portent un regard aigu, mais pourtant jamais univoque, sur les grands événements de leur temps – de la Révolution
française à la conquête napoléonienne et à ses conséquences –, et sur
l’art et la création artistique.