Enfilade

Call for Panels and Papers | CSECS in Kingston, Ontario, 2016

Posted in Calls for Papers by Editor on September 18, 2015

Kingston_Ontario_1828

James Gray, Kingston from Fort Henry, 1828, 29.6 x 54.9 cm (Montréal: McCord Museum, #M19883, via Wikimedia Commons). Fort Frontenac was founded on the site of what became Kingston in 1673. Fort Henry was constructed during the War of 1812.

◊  ◊  ◊  ◊  ◊

Canadian Society for Eighteenth-Century Studies Annual Conference
Kingston, Ontario, 26–30 October 2016

Proposals for panels due by 1 March 2016 / Proposals for papers due by 1 April 2016 [deadlines extended a month from their original dates of February and March]

The annual meeting of the Canadian Society for Eighteenth-Century Studies invites panel and paper submissions for its annual conference, to be held in Kingston, Ontario, 26–30 October 2016. This conference will be co-hosted by colleagues from Queen’s University and the Royal Military College of Canada. The conference theme is Secret/s & Surveillance. Plenary speakers will include Christophe Cave (Université Grenoble-Alpes) and Lisa Freeman (University of Illinois, Chicago).

Proposals for panels and papers might consider the following themes, though this is not an exhaustive list: treason; suspicion; espionage; voyeurism; surveys & surveying; informants & surveillance networks; secret code; private conduct & self-surveillance; anonymity & pseudonymity;  ___ & ——s, or ‘types’ of secrecy; costume, disguise & cross dressing; masquerade; secret identity; passing; observation of religion; military intelligence; scandal; secret societies;  spectatorship; audience; secret histories; secrets of the natural world; clandestinity & censorship.

Papers in either French or English are welcome. Please send panel proposals by 1 February 2016; paper proposals by 30 March 2016 to email CSECS2016@queensu.ca.

◊  ◊  ◊  ◊  ◊

Appel de communications

À l’occasion de son congrès annuel qui se tiendra à Kingston (Ontario) du 26 au 30 octobre 2016 grâce à la collaboration de collègues de l’Université Queen’s et du Collège militaire royal du Canada, la Société canadienne d’étude du dix-huitième siècle vous invite à proposer une séance ou une communication. Le thème du congrès est « Secret(s) & surveillance ». Les conférences plénières seront prononcées par Christophe Cave (Université Grenoble-Alpes) et Lisa Freeman (University of Illinois, Chicago).  

Les propositions de séances et de communications peuvent aborder les thématiques suivantes, sans que cette liste soit exhaustive : trahison; suspicion; espionnage; voyeurisme; enquêtes & sondages; informateurs & réseaux de surveillance; code secret; comportement privé & surveillance de soi; anonymat & pseudonymie; costume, déguisement & travestissement; mascarade; identité secrète; renseignement militaire; scandale; sociétés secrètes; spectacles & spectateurs; mémoires secrets; secrets de la nature; clandestinité & censure. 

Qu’elles soient en anglais ou en français, vos propositions de séance doivent parvenir à l’adresse suivante avant le 1er février 2016 et vos propositions de communication, avant le 30 mars 2016 : CSECS2016@queensu.ca.

Journée d’étude | Du ‘portrait du roi’ aux portraits du Regent

Posted in conferences (to attend) by Editor on September 18, 2015

As noted at H-ArtHist:

Du ‘portrait du roi’ aux portraits du Régent: Philippe II d’Orléans, entre pouvoir et légitimité
Université Paris I Panthéon-Sorbonne, 23 September 2015

À l’occasion du tricentenaire de l’avènement de la Régence en septembre 2015, cette journée d’étude est consacrée à la figure de Philippe II d’Orléans (1674–1723). Elle interroge l’image du Régent comme objet de tensions entre représentation politique du pouvoir et quête de légitimité dynastique.

La ‘régence absolue’ fait le lien entre le long règne de Louis XIV et celui, encore naissant, de Louis XV. Existe-t-il un portrait politique du Régent qui s’appuie sur l’iconographie du corps sacré du roi, que ce soit celle de son illustre aïeul comme de celle du jeune souverain mineur ? A contrario, quel rôle a pu jouer la question anthropologique dans la représentation de Philippe d’Orléans qui ne détient aucun pouvoir de droit divin ?

Les organisateurs souhaitent s’appuyer sur cette dualité pour développer une réflexion propre à l’histoire de l’art, dans le cadre spécifique de la représentation visuelle. La question des portraits du Régent sera abordée selon l’angle anthropologique, politique, de la diffusion et de la métaphore.

Comité d’organisation
Étienne Jollet (université Paris I Panthéon-Sorbonne)
Valentine Toutain-Quittelier (université de Poitiers)

Contact
Valentine Toutain-Quittelier: valentinetoutain@yahoo.fr
Université Paris I Panthéon-Sorbonne:
Galerie Colbert – Salle Vasari
2 rue Vivienne, 75002 Paris
Métro: Bourse ou Palais-Royal-musée du Louvre

◊  ◊  ◊  ◊  ◊

P R O G R A M M E

9.30  Accueil des participants

9.40  Ouverture de la journée, Étienne Jollet (université Paris I Panthéon-Sorbonne)

9.50  Introduction, Valentine Toutain-Quittelier (université de Poitiers)

10.10  I. TRAITS ET PORTRAITS
Présidence de séance et intervention liminaire: Véronique Meyer (université de Poitiers)
• Christophe Henry (université Paris I Panthéon-Sorbonne), Du duc d’Orléans au Régent
• Françoise Joulie (musée du Louvre), Les allégories du Régent

11.10 Pause

11.20  II. L’EXERCICE DU POUVOIR
Présidence de séance et intervention liminaire: Étienne Jollet (université Paris I Panthéon-Sorbonne)
• Valentine Toutain-Quittelier (université de Poitiers), Le Régent et le Dauphin au plafond de la Banque royale: une dualité impossible?
• Christine Gouzi (université Paris IV Sorbonne), Un portrait littéraire du Régent: Philippe II d’Orléans d’après le Dictionnaire des artistes de l’abbé de Fontenai (1776)”

12.30  Déjeuner

14.30  III. CIRCULATION DES MODELES
Présidence de séance et intervention liminaire: Pascal Bertrand (université Bordeaux III)
• Véronique Meyer (université de Poitiers), Portraits gravés du Régent
• Sébastien Bontemps (université Paris I Panthéon-Sorbonne), Les portraits sculptés du Régent

15.40  Pause

16.00  IV. DECOR ET METAPHORE
Présidence de séance et intervention liminaire: Étienne Jollet (université Paris I Panthéon-Sorbonne)
• Jean-François Bédard (université de Syracuse, USA), Le Palais-Royal, portrait architectural du Régent
• Michaël Decrossas (INHA), À la gloire du Régent. Projet de décor allégorique pour le château de Saint-Cloud

17.10  Conclusion de la journée, Valentine Toutain-Quittelier (université de Poitiers)

 

 

%d bloggers like this: