Enfilade

Symposium | L’art de l’Ancien Régime: Sortir du rang

Posted in conferences (to attend) by Editor on June 12, 2018

From the conference programme:

L’art de l’Ancien Régime: Sortir du rang / Die Kunst des Ancien Régime: Jenseits des Kanons
Deutsches Forum für Kunstgeschichte Paris / Centre allemand d’histoire de l‘art, Paris, 14–15 June 2018

L’histoire des productions artistiques de l’Ancien Régime s’est principalement focalisée sur les grands acteurs, les « beaux-arts », les institutions les mieux documentées, Paris, d’autres capitales et les cours, pour lesquels nous disposons désormais de solides connaissances. En revanche, les artistes, œuvres, techniques et foyers qui échappent aux grands courants historiographiques restent peu étudiés, ou ont été traités sous forme d’études de cas isolées. À cette histoire de l’art « par le haut » commence à se substituer une histoire plus attentive aux acteurs secondaires, aux médiateurs, aux effets et aux modes de circulation des personnes, des objets et des savoirs. Celle-ci nous place face à d’importants défis méthodologiques, nous invitant à appréhender de nouveaux thèmes, à renouveler les approches.

Ce colloque vise à décentrer le regard sur les phénomènes artistiques de l’Ancien Régime afin de mieux saisir la complexité de la culture visuelle et matérielle de l’époque. L’attention sera portée sur les circulations artistiques et la mobilité des objets et des acteurs selon une perspective européenne et globale. À l’échelle de la France, il s’agira d’interroger la diversité des pratiques artistiques sur l’ensemble du territoire et les interactions entre « centre » et « périphérie ». La construction des savoirs artistiques sera abordée selon la dynamique des transferts entre savoirs pratiques, techniques et scientifiques. Il s’agira également d’étudier la participation du fait artistique au fait social, et de réviser les hiérarchies établies par l’historiographie concernant les acteurs des mondes de l’art. Revisiter l’histoire de l’art de l’Ancien Régime nécessite enfin une approche critique des objets : les arts « décoratifs » et les genres « mineurs » seront à examiner en rapport avec les discours théoriques, l’évolution du marché ainsi que les pratiques de collection et d’aménagement domestique comme urbain, afin de privilégier une lecture qui souligne l’importance de l’expérience vécue et des propriétés matérielles des œuvres dans les différents contextes de production et de réception.

Conception
Matthieu Creson, Pascale Cugy, Sarah Grandin, Ulrike Keuper, Thomas Kirchner, Déborah Laks, Camilla Pietrabissa, Sophie Raux, Marlen Schneider, Caroline Soppelsa, Maël Tauziède-Espariat, Sarah Ubassy-Catala, Hadrien Volle

J E U D I ,  1 4  J U I N  2 0 1 8

9.00  Accueil des intervenants

9.30  Introduction, Thomas Kirchner (DFK Paris) et Sophie Raux (Université Lumière Lyon 2 – LARHRA)

10.00  1.  Relocaliser l’ « Ancien Régime »
• Sarah Catala et Matthieu Creson, Introduction et modération
• Anne Lafont (EHESS, Paris), Quelle histoire de l’art africain sous l’Ancien Régime? Sources, méthodes, perspectives
• Hendrik Ziegler (Philipps-Universität Marburg), Exposer les armes de l’autre: quelques réflexions sur la présentation d’objets turcs dans les collections européennes à l’époque moderne
• Anne Perrin Khelissa et Émilie Roffidal (Laboratoire FRAMESPA UMR 5136, Université Toulouse – Jean Jaurès), Réseaux des académies d’art provinciales et dynamiques des circulations au XVIIIe siècle

12.45  Pause déjeuner

14.00  2. Dépasser les hiérarchies
• Caroline Soppelsa, Hadrien Volle, Introduction et modération
• Valérie Nègre (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Architectes et entrepreneurs: se défaire des catégories ?
• Charlotte Guichard (CNRS / ENS, Paris), L’art et la marchandise: Signer le tableau dans le Paris des Lumières
• Carl Magnusson (The Getty Research Institute / Université de Lausanne), Entre centre et périphérie: les discours sur la décoration dans la France du XVIIIe siècle

17.30  Visite dans le quartier Richelieu, Isabella di Lenardo (École Polytechnique Fédérale de Lausanne)

V E N D R E D I ,  1 5  J U I N  2 0 1 8

9.30  3. (Dé)construire l’ordre social
• Ulrike Keuper, Camilla Pietrabissa, Maël Tauziède-Espariat, Introduction et modération
• Fanny Cosandey (EHESS, Paris), Reproduire et déplacer: La répétition cérémonielle, entre fixation des places et dynamiques sociales
• Melissa Hyde (University of Florida), In Recovery: Some Forgotten Women of the Académie and Beyond
• Mechthild Fend (University College London), Marguerite Le Comte’s Smile: Portrait of an Amatrice

12.15  Pause déjeuner

13.30  4. Appréhender l’objet
• Pascale Cugy et Sarah Grandin, Introduction et modération
• Peter Fuhring (Fondation Custodia, Paris), L’aiguière en jaspe sanguin du XIVe siècle et sa monture en or du XVIIIe siècle de la collection du musée Gulbenkian: l’appréciation des matériaux, du travail de l’orfèvre et du « dessein »
• David Pullins (The Frick Collection, New York), A Boucher Room: Time, Authorship, and Medium
• Katie Scott (The Courtauld Institute, London), Objects of Learning: Oppenord’s Ripa and Saint Aubin’s Pernety

16.45  Sophie Raux et boursiers du sujet annuel, Conclusion du colloque

Cocktail de clôture

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s