Enfilade

Conference: Ancient Vases in Eighteenth- & Nineteenth-Century Europe

Posted in conferences (to attend) by Editor on February 25, 2011

A conference at the INHA in Paris later this spring will bring together twenty-five participants, specializing in ancient ceramics, art history, and the scientific study of conservation and restoration. Sessions will address leading individuals for collecting and restoration networks of the eighteenth and nineteenth centuries, along with the diversity of approaches deployed in the face of the materiality of these objects. From the INHA website:

L’Europe du vase antique: collectionneurs, savants, restaurateurs aux XVIIIe et XIXe siècles
Institut national d’histoire de l’art, Paris, 31 May — 1 June 2011

Collectionner, étudier, restaurer : trop souvent dissociées dans les travaux consacrés au devenir moderne de l’antique, ces trois pratiques étroitement liées au cours du temps n’ont cessé de s’influencer et de se féconder mutuellement, dans le cadre de réseaux européens particulièrement actifs autour de l’objet de fascination qu’a représenté le vase peint – qu’il soit d’origine grecque ou étrusque – durant les XVIIIe et XIXe siècles.

Promouvant une approche globale et interdisciplinaire de la problématique, l’INHA propose de faire le point sur les recherches menées depuis plusieurs années au sein de l’institution, comme sur celles développées par des chercheurs étrangers. Le colloque international qui se tiendra à l’INHA les 31 mai et 1er juin 2011 rassemblera ainsi vingt cinq participants, spécialistes de la céramologie antique, de l’histoire de l’art moderne, de l’étude scientifique des œuvres d’art et de la conservation-restauration du patrimoine. Parmi les thèmes abordés figureront l’étude de personnalités marquantes qui ont animé les réseaux du collectionnisme et de la restauration en Europe, aux XVIIIe et XIXe siècles ; on s’attachera aussi à éclairer la diversité des approches déployées face à la matérialité des objets. En analysant les stratégies et les contextes dans lesquels ces différents acteurs ont opéré – avec un intérêt particulier porté aux collections de vases formées en Italie et parvenues en Europe centrale et en Russie- on espère aussi bien contribuer à définir les nécessités méthodologiques de ce champ d’études qu’à projeter de nouveaux éclairages sur l’histoire des œuvres.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s