Enfilade

Colloquium | Ces architectes qui ont bâti l’Europe

Posted in conferences (to attend) by Editor on April 13, 2015

From H-ArtHist:

Les Européens: Ces architectes qui ont bâti l’Europe, 1450–1950
Institut national d’histoire de l’art, Paris, 23–25 April 2015

Organisé avec le soutien de LabEx EHNE : Ecrire l’Histoire Nouvelle de l’Europe (Université de Paris-Sorbonne); Centre André Chastel (CNRS, Université de Paris-Sorbonne); et Centre Jean Pépin, THETA (CNRS-ENS, Paris)

2 3  A V R I L  2 0 1 5

9.30  Ouverture du colloque par Alexandre Gady, directeur du centre André Chastel et Dany Sandron, responsable du LabEx EHNE pour le centre André Chastel

10.00  Olga Medvedkova (CNRS, centre Jean Pépin, Paris), Les « vitae» des architectes-migrants et la notion de l’Europe architecturale

10.30  L’Europe face à l’Europe à l’époque de la Renaissance
Président de séance : Alexandre Gady
• Marco Folin (Université de Gènes), Le cosmopolitisme d’un artiste de la Renaissance: Léonardo da Vinci (1442–1519) en France
• Sabine Frommel (EPHE, Paris), A la cour de France : Sebastiano Serlio (1475-1554) et Francesco Primaticcio (1504–1570)
• Agnieszka Wiatrzyk (EPHE, Paris), Le problème de la ville idéale : Bernardo Morando (1540–1600) et Zamosc

13.00  Pause déjeuner

14.30  Les architectes-migrants auprès des Cours européennes du XVIIe siècle
Président de séance : Claude Mignot
• Hélène Vérin (CNRS, centre Alexandre Koyré, Paris), De Princes en Monarques : Salomon de Caus (1576–1626) et l’art des grottes, fontaines et jardins
• Linnéa Tilly  (AUSser umr 3329), De maître maçon à architecte, Simon (1590?–1642) et Jean (1624-1696) de la Vallée en Suède
• Jorge Fernández-Santos Ortiz-Iribas (E.T.S.A. Universidad San Jorge, Saragosse), Un polymathe à la recherche de l’obliquité architecturale : Juan Caramuel Lobkowitz (1606–1682)
• Raphaël  Tassin (EPHE, Paris), Un Milanais, architecte du duc de Lorraine : Giovan Betto (1642–1722)

2 4  A V R I L  2 0 1 5

9.30  L’Europe élargie au Siècle des Lumières
Président de séance : Pascal Liévaux
• Alexandre Gady (Université de Paris-Sorbonne), Faire l’Europe sans bouger : Robert de Cotte (1656–1735) et l’architecture royale
• Ekaterina Orekhova (Musée de l’Ermitage, Saint-Pétersbourg), Deux Italiens parisiens à Saint-Pétersbourg dans la première moitié du XVIIIe siècle : les Rastrelli, père et fils
• Jérôme de La Gorce (CNRS, centre André Chastel, Paris), Un artiste florentin dans l’Europe des Lumières : Jean Nicolas Servandoni (1695–1766)
• Dimitri Ozerkov (Musée de l’Ermitage, Saint Pétersbourg), Les antiquités romaines sans frontières : Vincenzo Brenna (1747–1820) en Pologne et en Russie

13.00  Pause déjeuner

14.30  L’Europe face au Monde Nouveau (XVIIIe et XIXe siècles)
Président de séance : Jean-Philippe Garric
• Emilie d’Orgeix (Université de Bordeaux-III), Un ingénieur, architecte, théoricien français à travers l’Amérique et l’Europe : Amédée Frézier (1682–1773)
• Alberto Garin (Universidad Francisco Marroquín Lives, Antigua Guatemala), L’ingénieur militaire espagnol, entre l’Antigua et la Nouvelle Guatemala : Luis Díez Navarro (1699–1776)
• Philippe Malgouyres (Musée du Louvre), Un architecte néoclassique espagnol au Mexique au crépuscule de l’empire espagnol : Manuel Tolsa (1757–1816)
• Pascal Dubourg-Glatigny (CNRS, centre Alexandre Koyré, Paris-Berlin), Un architecte-ingénieur français au service des méandres politiques de la Colonie du Cape : Louis-Michel Thibault (1750–1815)

2 5  A V R I L  2 0 1 5

9.30  Les architectes émigrés et la modernité architecturale du XXe siècle
Président de séance : Pierre Caye
• Orfina Fatigato (Laboratoire ACS, ENSA Paris-Malaquais – DiARC, Università degli Studi di Napoli Federico II), Un ‘gothique’ devenu ‘latin’ : Le Corbusier (1887–1965)
• Nabila Oulebsir (Université de Poitiers, Centre Georg Simmel, CNRS-EHESS), Un architecte moderne méditerranéen : Léon Claro (1899–1991)
• Martin Pozsgai (Stiftung Bibliothek Werner Oechslin), Entre Bauhaus et exile : Fred Forbát (1897–1972), un architecte hongrois en Allemagne et en Suède
• Anat Falbel (Instituto de Filosofia e Ciencias Humanas. Universidade Estadual de Campinas. IFCH/UNICAMP), Architecture, histoire et engagement politique : Anatole Kopp
• Clôture du colloque par Pierre Caye, directeur du centre Jean Pépin, CNRS-ENS