Enfilade

Exhibition | Architecture et Pouvoir

Posted in exhibitions by Editor on April 2, 2018

In 1903 Paul Tornow’s neo-Gothic portal for the Cathedral of Metz replaced the classical portal designed by Jacques-François Blondel, which dated to 1764.

◊  ◊  ◊  ◊  ◊

From Cité de l’architecture et du patrimoine:

Architecture et Pouvoir: Un Portail pour la Cathédrale de Metz
Cité de l’architecture et du patrimoine, Paris, 28 March — September 2018

Curated by Aurélien Davrius

En parallèle de l’exposition Blondel, architecte des Lumières présentée à Metz, du 12 avril au 13 juillet 2018, le musée des Monuments français, en partenariat avec la Ville de Metz et l’École nationale supérieure d’architecture de Nancy, propose une exposition-dossier consacrée à la singulière fortune du portail de la cathédrale de Metz.

Le portail élevé en 1764 par Jacques-François Blondel est remplacé par le portail néo-gothique que nous connaissons aujourd’hui, inauguré en 1903. Les photographies et documents rassemblés dans l’exposition retracent l’histoire de cette transformation ; ils soulignent aussi la manière dont les deux portails ont chacun servi de support à la manifestation et à l’expression du pouvoir politique. Le roi Louis XV tout d’abord, à qui l’œuvre de Jacques-François Blondel rendait hommage ; Guillaume II ensuite, kaiser du Second Reich immortalisé sous le traits du prophète Daniel sur le portail néo-gothique conçu par son architecte, Paul Tornow (1848–1921).

La massivité et la dissonance du vocabulaire classique du portique élevé par Jacques-François Blondel avec le style gothique de la cathédrale, maintes fois décriées dès le début du XIXe siècle, ont certainement contribué à cette métamorphose. Cependant, dans le contexte de l’annexion de l’Alsace-Moselle par la Prusse, son démantèlement au profit du portail néo-gothique de Paul Tornow invite aussi à interroger la portée politique du geste architectural : entre francisation et germanisation d’un territoire, le nouveau pouvoir n’a-t-il pas tenté de faire disparaître les traces d’un certain passé pour inscrire sa propre histoire ?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s