Enfilade

Painting in Eighteenth-Century Constantinople

Posted in exhibitions by Editor on November 7, 2009

As noted on the website for CODART: Dutch and Flemish Art in Museums Worldwide:

Jean Baptiste Vanmour: A Painter from Valenciennes in Constantinople
Musée des Beaux-Arts de Valenciennes, 3 October 2009 – 7 February 2010

Curated by Emmanuelle Delapierre

1

Vanmour, "Grand Vizier Nevsehirli Damat Ibrahim Pasa" (Rijksmuseum)

Jean Baptiste Vanmour (1671-1737) was born in Valenciennes but moved to Constantinople in 1699, where he would live and work for the rest of his life. In Constantinople he painted cityscapes and daily life in the city. He portrayed famous Ottomans such as Sultan Ahmed III and his grand vizier Nevsehirli Damat Ibrahim Pasa. Furthermore, he recorded important ceremonies at the sultan’s court.

From the museum website: 03-05-2009:

Jean Baptiste Vanmour et Valenciennes

Jean Baptiste Vanmour naît à Valenciennes le 9 janvier 1671. Les archives municipales conservent son acte de naissance, ainsi que la trace de sa famille relevée lors du recensement des habitants de la ville en 1699. L’emplacement de la maison natale de Vanmour est également bien connu. Son père et son frère sont comme lui artistes: le premier est ébéniste, le second peintre. Jean Baptiste et son frère reçoivent leur première formation artistique aux Académies de la Ville, célèbres pour la qualité de leur enseignement. Mais à la différence de son frère, Jean Baptiste ne peut pas rester à Valenciennes, faute des autorisations nécessaire pour exercer son métier de peintre, délivrées par la puissante Guilde de Saint-Luc. Contraint par un procès que lui intente la Guilde à quitter la ville, l’artiste part d’abord à Paris, puis à Constantinople, sans doute à l’invitation de l’ambassadeur de France, M. de Ferriol.

Scènes de vie en Turquie au XVIIIe siècle

Arrivé à Constantinople autour de 1699, Jean Baptiste Vanmour y mourra le 22 janvier 1737, sans jamais revenir dans son pays natal. Dans cette contrée d’adoption qui est désormais la sienne, il peint des vues panoramiques des rives du Bosphore, des scènes de la vie quotidienne – rentrée des classes, mariages – et représente encore les principales communautés étrangères de la ville, Arméniens, Grecs, Français, Hongrois… Il nous livre ainsi une témoignage rare de la vie du chaque jour, dans cette cité ô combien cosmopolite. Mieux, il pénètre les rituels de la Cour du Sultan, nous offrants les portraits de Ahmed III, de son Grand Vizir, des plus grands dignitaires, recevant à l’occasion de somptueuses réceptions les ambassadeurs venus d’Europe. Enfin, au-déla des temps protocolaires, Vanmour pénètre encore pour nous le secret des harems ou des repas des Derviches.

L’atelier d’un peintre

Les oeuvres de Jean Baptiste Vanmour consistent essentiellement en de petits tableaux – paysages, portraits, grandes réceptions ou épisodes de la vie quotidienne- peints à l’huile avec un abondance de détails pittoresques. Soigneusement composées, ces scènes étaient souvent préparées par des dessins rehausées de craie blanche et de sanguine. Cette attention n’était certainement pas superflue, de nombreuses commandes émanant des ambassadeurs européens. Jean Baptiste Vanmour répomd à leur souhaits grâce à l’aide de son atelier. Le peintre est assisté de nombreux disciples, originaires de la cité ottomane, qui participent pleinement à la création des tableaux signés par la maître. Aux oeuvres attestées de Jean Baptiste Vanmour Vanmour s’ajoutent ainsi celles produites avec ou par son atelier, mais encore de nombreuses copies plus tardives. Grâce à des photographies de tableaux en cours de restauration, à des radiographies, à des diagrammes, l’exposition du musée de Valenciennes s’attachera pour la première fois à donner les clés d’identification des oeuvres de Vanmour.

◊  ◊  ◊  ◊  ◊

An exhibition dedicated to Vanmour appeared in 2003 and 2004 at the Topkapi Sarayi Müzesi in Istanbul and the Rijksmuseum in Amsterdam. For details of the previous show, including the exhibition catalogue, click here»

Tagged with: