Enfilade

Exhibition | Splendeur de la Peinture sur Porcelaine

Posted in exhibitions by Editor on May 9, 2012

On at Versailles this summer, as noted by Hélène Bremer:

Splendeur de la peinture sur porcelaine: Charles Nicolas Dodin
et la manufacture de Vincennes-Sèvres au XVIIIe siècle
Château de Versailles, 15 May — 9 September 2012

Du 15 mai au 9 septembre 2012, le château de Versailles présente l’exposition Splendeur de la peinture sur porcelaine. Charles Nicolas Dodin et la manufacture de Vincennes-Sèvres au XVIIIe siècle dans les appartements de Madame de Maintenon et dans la salle des Gardes du Roi.

Cette exposition est consacrée à un des peintres les plus doués de la Manufacture royale de porcelaine au XVIIIe siècle, Charles Nicolas Dodin, dont les œuvres ont été, de son vivant comme au siècle suivant, recherchées par les plus grands amateurs de porcelaine. L’exposition vise à mettre en évidence à la fois l’évolution artistique et la diversité des sources d’inspiration de Charles Nicolas Dodin.

Au long de ses quarante-neuf années à la Manufacture, Dodin a contribué aux plus grandes commandes passées par les rois et leur entourage, en particulier les maîtresses de Louis XV, et par des souverains étrangers, comme Catherine II de Russie. A travers ces œuvres de prestige, l’exposition retrace l’évolution artistique très lisible et éclairante de l’œuvre de Dodin, à l’instar de celle d’un peintre de chevalet contemporain.

Elle met également en lumière la diversité des sources d’inspiration de Dodin, par la présentation des gravures ou des tableaux qui lui ont servi de sources d’inspiration. Ces œuvres permettent de montrer les correspondances très profondes qui, dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, existaient entre les arts (peintures, dessins, estampes, sculptures, médailles, arts du feu) et l’extraordinaire émulation artistique qui devait en résulter.

Dodin a essentiellement été, comme on le disait au XVIIIe siècle, un peintre “en miniature”, ou un peintre de figures, c’est-à-dire qu’il a exercé ses talents dans le genre le plus élevé dans la hiérarchie en vigueur à la Manufacture. Dès leur exécution, ses œuvres ont figuré dans les plus grandes collections d’œuvres d’art, notamment au château de Versailles, et y sont demeurées au siècle suivant.