Enfilade

Conference: Theories and Things, New Directions for the Decorative Arts

Posted in conferences (to attend), graduate students by jfmit18th on May 7, 2011

With Julie Ramos, I am organizing a study day at the Institut national d’histoire de l’art (INHA) featuring the research of upcoming junior scholars on new directions in the decorative arts. The event will cover several centuries and artistic mediums that intersect with material culture, ornament, objects, and materiality. For Enfilade readers, there will be some excellent presentations on eighteenth-century art, notably by Delphine Burlot, Elisa Foster, Anne Perrin Khelissa, and Boris Gibhardt. If you will be in Paris in early June, I hope to see you there. – JF.

◊  ◊  ◊  ◊  ◊

Des Théories et des choses: nouvelles orientations dans l’étude des arts décoratifs
Institut national d’histoire de l’art, Paris, 6 June 2011

La « culture matérielle », notion globalisante bien que problématique, permet de rapprocher de nombreuses disciplines savantes, des études américaines aux Visual Studies, en passant par l’anthropologie, la philosophie, l’architecture, l’histoire de l’art, l’histoire et la littérature. Elle se manifeste notamment de manière implicite dans nombre de projets menés actuellement, par exemple dans le thème de la prochaine conférence du CIHA (Comité International d’Histoire d’Art) en 2012, The Challenge of the Object, ainsi que dans la future exposition Paris: Life and Luxury au Getty Institute de Los Angeles, qui prévoit l’exposition des objets dans un intérieur parisien reconstitué. Cette actualité est l’occasion d’interroger la manière dont les objets sont traités, comparés et évalués. La tendance à une normalisation et à une naturalisation des termes par le discours de l’histoire de l’art invitent à de nouvelles analyses et clarifications. Cette journée d’études se propose d’examiner pourquoi et comment les théories de la “culture matérielle” sont presque devenues synonymes d’étude des arts décoratifs, en cela toutes périodes et techniques de fabrication confondues. Elle a pour objectif de présenter les travaux de jeunes chercheurs (doctorants et post-doctorants) de différentes spécialités portant sur des objets de la culture matérielle. Il s’agira d’ouvrir ainsi des perspectives nuancées et critiques pour l’étude de ce champ, engageant des questions d’historiographie, d’histoire de l’art, de philosophie et d’esthétique. En remettant en jeu l’identité de l’objet autant que la conception de sa matérialité, cette journée entend redonner une dimension critique aux théories de la culture matérielle et explorer leurs apports à l’histoire de l’art. Contact: jennifer.ferng@inha.fr

◊  ◊  ◊  ◊  ◊

1: La culture matérielle

Modération: Julie Ramos (INHA)

9h30 – 9h50: Anne PERRIN KHELISSA (Centre allemand d’histoire de l’art)

Le statut juridique des objets du décor à Gênes au XVIIIe siècle. Une question posée à l’histoire de la culture matérielle nobiliaire

9h50 – 10h10: Jennifer FERNG (MIT / INHA)

Les états révolutionnaires d’échange: L’économie matérielle ou la transformation de l’ornement et de la monnaie

10h10 – 10h30: Damien DELILLE (Université François Rabelais de Tours / INHA)

“Les arts de la personnalité”: costume symboliste et critique du dandy fin de siècle

10h30 – 11h00: Discussion

11h00 – 11h15: Pause (more…)