Enfilade

Conference | Diplomatic Presents between China and Europe

Posted in conferences (to attend) by Editor on April 12, 2017

From the provisional programme:

Les présents diplomatiques entre la Chine et l’Europe aux XVIIe–XVIIIe siècles
Paris, 4–5 May 2017

Peut-on employer le terme « cadeaux diplomatiques » pour ce qui concerne les XVIIe- XVIIIe siècles entre la Chine et les pays européens, alors que dans la tradition chinoise, tout pays étranger n’était qu’un vassal devant l’empereur de Chine ? Nous regroupons en fait sous ce terme tous les objets destinés à être offerts par une cour européenne ou un membre de la famille royale ou aristocratique à l’empereur de Chine, aux princes, et aux mandarins, et réciproquement. Dans ce contexte des échanges officiels, les présents soigneusement choisis sont porteurs d’une fonction politique de faire-valoir, en plus des caractéristiques formelles propres aux objets dotés de pouvoirs de séduction. Agissant ainsi comme objets de pouvoir et de courtoisie, leur nature est ambivalente : les caractéristiques intrinsèques (esthétique, économique et technique) doivent refléter aussi bien l’identité de celui qui offre que celle de celui qui reçoit. En plus de la matérialisation du pouvoir suprême, les objets « exotiques » de prestige par excellence, assument également de multiples autres fonctions sociales entre autres, le témoignage de respect et de confiance, le moyen d’introduction et d’obtention de faveurs.

Le colloque sera l’occasion de faire dialoguer entre elles les sources primaires, en particulier les archives (imprimées et surtout manuscrites) issues de traditions textuelles différentes et de contextes sociaux qui s’ignoraient. L’objectif est de construire une histoire des échanges à « plusieurs voix » et à une réalité sociale multiple.

Colloque international organisée par le programme LIA TrEnamelFC avec les soutiens du CRCAO, CCJ, ICT, CAK, CNRS et PSL
Organisateurs : Liliane Hilaire-Pérez (ICT/CAK), Isabelle Landry-Deron (CCJ), Sébastien Pautet (ICT), Fabien Simon (ICT), Bing Zhao (CRCAO)

◊  ◊  ◊  ◊  ◊

4  M A I  2 0 1 7

Salon de la Maison de l’Asie, 22, avenue du Président Wilson, 75016, Paris

8.45  Accueil

9.00  Introduction par Bing Zhao (Centre de recherche sur les civilisations de l’Asie orientale), Le projet LIA TrEnamelFC et la question de l’efficacité des objets diplomatiques

9.15  1ère session | Les premiers échanges sino-français : pratiques et acteurs
Présidence de séance : Catherine Jami (Centre Chine, Corée, Japon)
• Nathalie Monnet (Bibliothèque François Mitterrand), Diplomatie jésuite ou diplomatie d’Etat ?
• Stéphane Castelluccio (Centre André Chastel), Louis XIV et l’Orient : Séduire et être séduit

10.15  Pause

10.30  2e session | Les objets émaillés, cadeaux privilégiés des échanges sino-européens
Présidence de séance : Sébastien Pautet (ICT)
• Emily Byrne Curtis (chercheur indépendant), Aspects of a Multi-Faceted Process : The Circulation of Enamel Wares between the Vatican and Kangxi’s Court, 1700–22
• Isabelle Landry-Deron (Centre Chine, Corée, Japon), La circulation des objets émaillés entre la France et la Chine d’après les sources missionnaires françaises

11.30  Bing Zhao (Centre de recherche sur les civilisations de l’Asie orientale), L’impact des objets européens introduits à la cour des Mandchous aux XVIIe–XVIIIe siècles : Le cas des objets émaillés

12.00  Discussion

12.30  Buffet

14.00  Séance privée et visite du mnaag-Guimet (réservée aux participants et aux membres LIA TrEnamelFC)

5  M A I  2 0 1 7

Salle M019, Bâtiment Olympe de Gouge, université Paris Diderot, Place Paul Ricoeur, 75013 Paris

9.00  Accueil

9.15  3e session | Les échanges étatiques sino-européens de la 2e moitié du XVIIIe siècle
Présidence de séance : Liliane Hilaire-Pérez (ICT/Centre Alexandre Koyré)
• Marie-Laure de Rochebrune (Musée du château de Versailles), Les porcelaines de Sèvres envoyées en guise de cadeaux diplomatiques à l’empereur de Chine par les souverains français dans la seconde moitié du XVIIIe siècle
• John Finlay (Centre Chine Corée Japon), Henri Bertin and the Presents from Louis XV to the Qianlong Emperor
• Guo Fuxiang (Département de la vie curiale, Musée du Palais de Pékin), Tribut ou cadeaux diplomatiques : Le devenir des objets offerts par la mission Marcadet à la cour des Qing

10.45  Pause

11.00  4e session | Les perspectives historiques et comparatives
Présidence de séance : Fabien Simon (ICT)
• Françoise Wang-Toutain (Centre de recherche sur les civilisations de l’Asie orientale), Présents diplomatiques, Présents de longévité : Les cadeaux offerts par les dignitaires tibétains laïcs et religieux à la cour impériale mandchoue
• Indravati Félicité (ICT), Les cadeaux diplomatiques dans les échanges entre les cours européennes et asiatiques à l’époque moderne : Un aperçu des orientations de la recherche
• Kee II Choi (University of Warwick), ‘In All Things Must the Ancients Be Imitated’: Vases and Diplomacy at the Qing Court

12.30  Discussion

13.00  Buffet

15.00  Visite du Musée des Arts décoratifs (réservée aux participants et aux membres LIA TrEnamelFC, à confirmer)

◊  ◊  ◊  ◊  ◊

From the blog of the research project, “The Circulation of Enameled Objects between France and China (late-17th to mid-19th Century): Technological, Cultural, and Diplomatic Interactions” . . .

The objective of this Franco-Chinese program (2015–20) is to propose a ‘symmetrical’ history of the circulation of enameled objects and enamel technology between France and China from the end of the seventeenth to the middle of the nineteenth century. Enamel is the prime example of a technology that was originally European, whether it be cloisonné enamel, champlevé, or painted enamel, the practice of which moved from West to East in the wake of the objects. The present project consists of concurrent and interdisciplinary research conducted by an international, multidisciplinary team focused on all types of enameled objects, produced in France or in China, held in the collections of the Palace Museum, Beijing, and French museums. It will serve as well as an interface among all international researchers who are working on the circulation of technologies across the long distance between China and Europe. Integrated into a multidisciplinary approach (including physics, chemistry, history of technology, archaeology, experimentation, and social history), the work of these researchers prioritizes new textual, physical or chemical, and archaeological data.

Save

Save

Save

Save

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s