Enfilade

Exhibition | The Demolition of the Château de Meudon: Hubert Robert

Posted in exhibitions by Editor on June 8, 2017

Now on view at the Château de Sceaux, Hauts-de-Seine:

La Démolition du Château de Meudon par Hubert Robert
Château de Sceaux, 21 April — 9 July 2017

Le château de Meudon fut l’un de ces grands domaines prestigieux de l’ouest parisien, propriété de plusieurs personnages illustres, comme la duchesse d’Étampes, le cardinal de Lorraine, Abel Servien ou le marquis de Louvois, et le plus fameux : Louis de France (1661–1711), dit le Grand Dauphin, fils de Louis XIV, qui porta le domaine de Meudon à son apogée.

Constitué d’un Château-Vieux—ayant connu, depuis la Renaissance, une suite ininterrompue de transformations—et d’un Château-Neuf, voulu par le Grand Dauphin, l’ensemble était environné de jardins en terrasses générant des points de vue exceptionnels sur la campagne, la Seine et Paris. Résidence de nombreux hôtes de marque, au cours du XVIIIe siècle, le domaine fut saisi par la Nation, en 1793, et devint un lieu d’expérimentations scientifiques. C’est au cours de l’une d’elle que l’aile gauche du Château-Vieux fut incendiée, en 1795. Laissé en l’état durant une dizaine d’années, le bâtiment fut finalement démoli à partir de 1803.

Le peintre Hubert Robert, qui avait été chargé sous Louis XVI de divers aménagements dans les jardins de Meudon, fut une fois de plus sensible à l’image de ces terribles vestiges de l’Ancien Régime. Dans un élan préromantique, il a immortalisé sur la toile le moment pathétique de la disparition de l’un de ses plus beaux symboles. Le tableau final est aujourd’hui conservé au Getty Museum de Los Angeles, mais le musée du Domaine départemental de Sceaux a pu se porter acquéreur, en vente publique, de l’esquisse aboutie de cette œuvre. Hubert Robert s’y montre à la fois d’une grande virtuosité dans l’écriture et d’une parfaite délicatesse dans le coloris. Un chef-d’œuvre qui vient enrichir les collections du musée et qui est ici révélé au public dans le cadre d’une exposition-dossier.

Hubert Robert, The Demolition of the Château de Meudon, 1803
(CD92/MDDS – Cab. Turquin)

◊  ◊  ◊  ◊  ◊

As reported by Art Media Agency (AMA), 15 October 2016:

Estimated at between €40,000 and €60,000, a work by Hubert Robert has been pre-empted at €111,600 by France’s Musées Nationaux, in favour of the department of Hauts-de-Seine. The painting was identified by its owner following a visit to the Louvre, during the Hubert Robert (1733–1808): Un peintre visionnaire exhibition last spring. The work was assessed by Bertrand Couton. It is a small version of a painting conserved at the J. Paul Getty Museum in Los Angeles, which featured in the Paris exhibition. It represents a demolition scene at the Château de Meudon, one of the symbols of the monarchy’s Ancien Régime.

Reconstitution 3D du château de Meudon vers 1715 (published 22 October 2014). Restitution réalisée par la société PHIDIAS 3D pour l’Association pour la Restauration du Château de Meudon.

◊  ◊  ◊  ◊  ◊

A YouTube clip from The Getty, with commentary by Jon Seydl, is available here»

Save

Workshop | Watteau, Gersaint, et le Pont Notre-Dame, 1720

Posted in conferences (to attend) by Editor on June 8, 2017

◊  ◊  ◊  ◊  ◊

From the programme (which includes additional information on participants). . .

Watteau, Gersaint, et le Pont Notre-Dame en 1720: Exploration
virtuelle du pont habité le plus monumental de l’histoire de Paris

Pôle Sciences et Cultures du Visuel, Tourcoing, 30 June 2017

Journée-atelier organisée dans le cadre de la restitution du projet PEPS – CNRS Réseau National des MSH

À l’intersection de l’histoire urbaine, de l’histoire de l’art, de la culture matérielle et visuelle, de la musicologie et de l’informatique, la restitution numérique du pont Notre-Dame offre une exploration visuelle, spatiale et sonore inédite du pont habité le plus monumental de l’histoire de Paris. Mené par une équipe pluridisciplinaire de chercheurs en informatique, en sciences historiques et de professionnels spécialisés en infographie 3D et en traitement sonore, il s’attache à restituer non seulement le sens des espaces, des matériaux et des volumes de cette architecture disparue, mais aussi à rendre sensible l’ambiance lumineuse et sonore de son environnement. Ces relectures du passé (tant du point de vue de l’éclairage que du son) offrent l’intérêt de recontextualiser finement la maquette du pont Notre-Dame et de révéler la distance qui existe entre passé et présent par le prisme du sensible. Une attention particulière sera portée à la restitution de la boutique du plus célèbre marchand du pont, Edme-François Gersaint, pour qui Jean-Antoine Watteau peignit, en 1720, la fameuse Enseigne de Gersaint, (Berlin, Schloss Charlottenburg). Le choix de la date retenue se justifie donc par un évènement artistique majeur dans l’histoire du pont Notre-Dame et plus généralement dans l’histoire de l’art : la présentation éphémère, en façade de la boutique de Gersaint, de ce tableau singulier, unique en son genre. L’apport de la restitution en 3D permettra d’avancer de nouvelles propositions quant au dispositif de présentation de cette peinture qui permettront de mieux en apprécier l’originalité et la portée provocatrice.

Cette journée-atelier offrira l’occasion à des chercheurs partageant un intérêt commun pour le potentiel offert par les outils numériques d’échanger sur les expériences et projets en cours dans les domaines de l’histoire urbaine, de l’histoire de l’art et du patrimoine.

Entrée libre sous réserve des places disponibles. Inscription obligatoire, avant le 22 juin 2017, auprès de Sophie Raux, sophie.raux@univ-lyon2.fr.

Pôle Sciences et Cultures du Visuel
99 Bld Descats, 59200 Tourcoing
Métro ligne 2, arrêt Alsace

P R O G R A M M E

9.30  Accueil des participants

10.00  Table ronde organisée par l’équipe projet
Youri Carbonnier, Frédéric Foveau, Claudio Gallego, Quentin George, Prosper Groux, Laura Louvrier, Mylène Pardoen, Sophie Raux, Sophie Reculin, Christophe Renaud, François Rousselle En présence de Guillaume Glorieux

11.15  Restitutions visuelles et sonores
• Expériences immersives visuelles, sonores, interactives ou non avec casques HTC VIVE
• Découverte de la maquette virtuelle du Pont Notre-Dame sur écran géant 4K
• Présentation par Julien Wylleman et Samuel Degrande du dispositif de réalité virtuelle du pôle SCV

12.30  Déjeuner

14.00  Partage d’expériences autour des enjeux du numérique dans la restitution du patrimoine matériel et sonore
• Nicolas Moucheront, L’histoire du pont Notre-Dame vue au XVIIIe siècle par l’architecte Pierre-Louis Moreau
• Renato Saleri, Le pont au Change, Lyon
• Patrick Callet, Polychromie, dorures et effets merveilleux médiévaux Mylène Pardoen : Entendre l’histoire est-ce possible ?

 

Save